Bien choisir son canyon à la Réunion


Une classification simplifiée des canyons

En canyoning la difficulté des parcours est définie selon 3 critères : aquatique, verticalité et engagement. Voici une classification simplifiée pour vous aider à choisir votre canyon. Vous pouvez également consulter notre article Comment choisir son canyon.

Aquatique

0-canyoning sec
1-nage dans les bassins, on peut éviter de mettre la tête sous l’eau
2-ça mouille, on met la tête dans l’eau en bas des toboggans
3-canyoning très aquatique

Verticalité

0-hauteur maximum des obstacles une dizaine de mètres
1-petites cascades ou tyrolienne, hauteur max 20 mètres
2-hauteur de cascade max 60 mètres, techniquement facile
3-descente en rappel de plus de 70 mètres, techniquement difficile

Engagement

0-possibilité d’éviter tous les obstacles, temps marche approche et retour maximum 30min, temps total d’activité inférieur à 4h
1-obstacles faciles obligatoires, temps marche approche et retour maximum 1h, temps total d’activité inférieur à 6h
2-obstacles techniques obligatoires, temps marche approche et retour maximum 2h, temps total d’activité inférieur à 9h
3-obstacles techniques obligatoires, approche et retour supérieur à 2h, temps total d’activité compris entre 9h et 2 jours.

Cotations officielles de la commission canyon inter-fédérale

Vous trouverez de la documentation sur le site du pôle ressource national des sport de nature.

Et vous pouvez consulter la fiche de cotation canyon officielle en suivant le lien.

Également un accès à la base Topo Canyon de l’île de la Réunion.